Tout savoir sur la maladie de paget

Les traitements pour combattre la maladie de paget

Traitements, soins et médicaments afin de lutter contre les symptomes de paget

Les traitements actuels pour lutter contre la maladie de Paget sont pour la plupart efficace, mais il est très répandu que la maladie récidive et se propage à d'autres zones osseuses.

Traitements de la maladie de Paget

Les traitements diffusés de nos jours dans les hôpitaux pour soigner les personnes atteintes de la maladie de Paget sont d'un point de vu efficace car ils permettent de faire diminuer la maladie sur les zones osseuses sur lesquelles elle s'est propagée. Sur du long terme, ces traitements ne garantissent pas la disparition définitive de la maladie sur tout le corps. En effet, il n'est pas rare de trouver des patients qui voient d'autres zones de leur tissu osseux être attaqué par la maladie alors que celle ci a déjà été traitée en amont. Seul des bilans par radios et biologiques récurrents peuvent valider le non retour provisoire du syndrome.

Des traitements par voix orales

La majeur partie des traitements utilissés sont basés sur des biphosphonates qui sont des typologie de médicaments anti ostéoclastiques qui permettent de diminuer le déclenchement perpétiel des ostéoclastes qui conduit à une restructuration totale au niveau des os. La diminution de la décomposition et reconstruction osseuse empêche le dérèglement osseux de survenir à de nombreuses reprises. Il n'est pas rare de constater que certains medecins prescrivent également des cures de vitamines D et de calium par des compléments alimentaires à ajouter dans notre politique alimentaire. Ces apports spécifiques permettent de lutter contre la ré-apparition de la maladie et peut courrir sur plusieurs mois.

Des douleurs en complément des médicaments

De nombreux malades se plaignent de complications et expriment souvent des douleurs qui apparaissent ou sont amplifiées lors du traitement. Ces complications généralement articulaires (localisées au niveau des articulations) peuvent aussi s’étendre aux os et devenir osseuses voir même neurologiques. Ces difficultés qui peuvent survenir avant ou pendant le traitement doivent être surveillés de près par le corps médical et la prescription de médicaments antalgiques pour lutter contre ces douleurs sont souvent la seule alternative efficace pour s'affranchir de ces maux. Pour certains malades où l'origine des douleurs est asymptomatique, il faut veiller à ce que les lésions décelées restent dans des zones que l'on maîtrise et que les éventuelles complications qui vont apparaître ne dévient pas sur la base du crâne, l'intérieur de la colonne vertébrale ou encore sur des parties des membres inférieurs spécifiques.

Le recourt à la chirurgie comme dernière solution

Le recourt à la chirurgie réparatrice et orthopédique est parfois inévitable pour certains patients présentant des complications évidentes de la maladie de Paget. Certaines prothèses à la hanche ou encore au genou peuvent être le meilleur remède à contrario d'un lourd traitement médical qui serait interminable et qui n'amènerait pas de réelle solution sur le long terme. Dans le cas de corrosion des tissus osseux et de fractures, on privilégiera des traitements orthopédiques sur plusieurs longues semaines. Ces interventions chirurgicales sont nécessaires dans les cas de stades avancés de la maladie afin d'accroître la mobilité et la capacité fonctionnelle de la personne. Les déformations osseuses peuvent alors être corrigées afin de reconstruire toute ou partie d'une articulation.