Tout savoir sur les maladies auto immunes

Les symptômes causés par la maladie de paget

Les conséquences du syndrome de paget : la maladie qui attaque les tissus osseux

Symptômes du syndrome de Paget

La maladie de Paget est caractérisée par un dérèglement du remodelage osseux. Le processus de reconstruction osseuse à son habitude lent devient dans le cas de la maladie rapide, et cette sur-production de tissus osseux génère une superposition de plusieurs couches d'os qui conduit à des os beaucoup trop gros, fragiles et douloureux.

Le processus de remodelage osseux étant accéléré, une production intensive produit une trop grande quantité d'os neuf de nature mou et poreuse. Ces sur-couches d'os moins résistantes et fragiles sont accompagnés par un nombre important de vaisseaux sanguins. L'augmentation de ce nombre favorise une sensation de chaleur et d'afflux de sang dans ces parties sollicitées par la maladie.

Une maladie sur n'importe quel os

La naissance de la maladie peut se faire n'importe où, mais on constate des cas d'apparition plus généralement sur la colonne vertébrale, le bassin ou encore le crâne. Également, les zones autour du fémur et des tibias sont propices à l'apparition de la maladie. Dans de nombreux cas, les maladies de paget évoluent très lentement et les symptômes atypiques ne sont pas identifiables. Lorsque ces derniers sont présents et que la maladie est identifiés, les symptômes peuvent varier considérablement.

Des os affaiblis et douloureux

Les os étant fragilisés et affaiblis à cause du syndrôme de paget, les cas de fractures sont courants. Des courbures et rétrécissements peuvent être un constat qui génèrent des grossissements sur certaines localisations. En général des douleurs aiguës sur des zones spécifiques sont le symptôme le plus courant et l'apparition de courbures et grossissements sur des vertèbres sont liés à une apparition sur la colonne vertébrale. La douleur résulte généralement d'une pression exercée sur les nerfs qui créent des engourdissements et l'émergence de maux.

Des cas multiples de maladies de paget

De nombreuses autres localités du corps sont susceptibles d’accueillir la maladie. Par exemple, le crane peut localiser un début de maladie conduisant à une augmentation du diamètre de la tête. Une perte auditive peut alors survenir par la pression exercée sur certains nerfs liés au canal auditif.

Localisé ou généralisée

En principe, la maladie reste liée à un seul os ou partie sur le corps. On observe quelques cas rares d'apparitions généralisées où de nombreuses parties du corps sont affectées par la maladie. La multiplication des vaisseaux dans les nouvelles zones d'os crées entraînent un afflux sanguin plus élevés afin de maintenir une pression dans tous ces canaux. D'autres troubles rares peuvent alors survenir chez certains patients atteints des chroniques de paget comme des risques de surmenage du cœur ou d'autres cas plus graves.